Life Gypconnect

Le Vercors

Le Parc naturel régional du Vercors s’étend sur un vaste massif entre Isère et Drôme sur une surface d’environ 206 000 ha réunissant 85 communes. Ce territoire accueille une faune et une flore d’une diversité et d’une richesse exceptionnelles. C’est également un haut lieu d’histoire et de culture. Le syndicat mixte du Parc du Vercors a pour vocation de valoriser et de dynamiser le massif notamment grâce à des projets de fond autour des notions d’énergie, de mobilité, d’urbanisme, de gestion des ressources en eau et d’agriculture. Le développement du tourisme durable ainsi que les initiatives culturelles et le lien social font également partie des missions stratégiques inscrites dans la Charte.

Entre nature et culture, l’histoire a légué au Syndicat mixte du Parc naturel régional du Vercors (PNRV) la gestion de la Réserve naturelle nationale des Hauts Plateaux du Vercors, cœur de nature de 17 000 hectares constituant la plus grande Réserve de France métropolitaine, et la gestion du mémorial de la Résistance qui, classé musée national, met à la portée de tous ce pan si important de l’histoire du massif et de l’histoire de France. Cette nature et cette histoire sont par ailleurs accessibles à tous et en randonnée, grâce à un réseau de plus de 3 000 km de sentiers balisés entretenus par le Parc.

Si le territoire du Parc est exceptionnellement riche en termes de biodiversité, les milieux rocheux se trouvaient dépourvus d’une partie de leur grande faune, disparue au fil du temps par la main de l’homme.
Désireux de restaurer cette biodiversité perdue, le syndicat mixte-PNRV a mené différents programmes de réintroduction.

Le Bouquetin des Alpes

Deux programmes de réintroductions ont été menés par le Syndicat mixte-PNRV : sur le Sud du massif du Vercors (Diois - département de la Drôme) en 1989 et 1990, et sur l’Ouest du massif (Royans département de l’Isère) en 2000 et 2002.

Depuis ces programmes, deux noyaux de population se sont développés. A ce jour la population de bouquetins est estimée à plus de 500 individus.

Le Vautour fauve

Initié en 1996, le projet résultat en la libération de plus de 70 oiseaux.

Depuis 2007, un noyau de couples reproducteurs se développe sur le territoire d’Archiane. Ce programme de réintroduction a permis le retour naturel des vautours moines et percnoptères. Seul le second se reproduit actuellement sur le territoire du Parc.

Le Gypaète barbu

Un premier programme de réintroduction a été mené par le Syndicat mixte-PNRV de 2010 à 2014, permettant de libérer 9 jeunes oiseaux. Depuis ces premiers lâchers, il est devenu courant d’observer des gypaètes barbus sur notre massif. La poursuite de ce programme de réintroduction permettra certainement l’installation de couples reproducteurs sur notre massif.

Plus d’informations

Consultez le site du Parc naturel régional du Vercors

Toutes les versions de cet article :

Partager :