Life Gypconnect

Massif des Baronnies : travaux de neutralisation de la ligne électrique de Léoux

Publié le lundi 14 mars 2016 - modifie le lundi 13 juin 2016

Dans le cadre du programme LIFE GYPCONNECT, plusieurs actions sont prévues afin de réduire les menaces pesant sur les gypaètes et autres rapaces des secteurs concernés.

Dans les Baronnies, une des actions phares de réduction des menaces consiste à neutraliser une ligne électrique moyenne tension, desservant le petit hameau de Léoux, sur la commune de Villeperdrix. En plus d’être située à proximité du site de lâcher des gypaètes, cette ligne a déjà causé la mort d’une vingtaine de Vautours fauves ces 10 dernières années. Ainsi, Electricité-Réseau-Distribution de France (ERDF Drôme-Ardèche), également bénéficiaire associé du LIFE GYPCONNECT, a entrepris dès l’automne 2015 de procéder à la neutralisation de cette ligne. Cette neutralisation consiste à rendre impossible la mort ou la blessure des oiseaux, que ce soit par collision, ou par électrocution.

Concrètement, les travaux vont être effectués en deux phases.
La première est en voie d’achèvement et concerne la partie amont de la ligne, qui est la plus dangereuse pour les Vautours. La ligne va être enterrée sur la quasi-totalité de son parcours. Seuls 360 mètres restent en aérien, mais les câbles électriques seront insérés dans des gaines isolantes, et groupés en 1 seul câble d’une dizaine de centimètres de diamètre (équipement de type « tressé – gainé »).
La seconde phase interviendra fin 2016 ou début 2017, et la ligne actuelle sera remplacée par le même système « tressé – gainé ».

Le 02 mai 2016, dans le cadre des travaux sur la partie amont de la ligne, une opération d’héliportage a été effectuée pour acheminer les nouveaux poteaux installés dans la traversée de la gorge du Léoux. Il s’agissait là d’une intervention délicate, du fait du relief très encaissé de la gorge, rendu encore plus compliqué par le fort vent du nord, soufflant à plus de 60 km/h en rafales.

Malgré les difficultés, tout s’est bien déroulé et les poteaux ont pu être installés avec succès, en moins d’une heure.

Vautours en Baronnies avait auparavant effectué un repérage avec le pilote de l’hélicoptère pour lui signaler les secteurs à ne pas survoler, afin d’éviter le dérangement et les risques de collision avec les Vautours fauves nichant à proximité.
La mise en service de la nouvelle ligne est prévue pour la dernière semaine de mai.

Partager :