Life Gypconnect

Aude : des Gypaètes barbus avec des doigts en moins !

Publié le vendredi 9 novembre 2018

Au cours de son suivi des sites de nourrissage destinés au Gypaète barbu, Yves Roullaud de la LPO Aude a fait une découverte étonnante...

Dans l’Aude depuis ce printemps deux cas d’amputations ont été mis en lumière.

Le premier concerne un Gypaète adulte fréquentant régulièrement une placette éleveurs située au sud des Corbières. Mi-mai cet oiseau présentait une boiterie prononcée de la patte droite sans qu’il soit possible d’en identifier la cause à distance.

Le 01 juin un cliché issu du piège photo a permis d’expliquer cette boiterie dû à des amputations non cicatrisées concernant la totalité du doigt externe et d’un peu plus de la moitié du doigt médian. Malgré l’aspect très enflammé des tissus cette boiterie s’est atténuée dans les jours qui ont suivis sans pour autant totalement disparaitre. A noter que cet oiseau n’a depuis plus été contacté.

Le deuxième cas concerne la aussi un adulte fréquentant très régulièrement un site de nourrissage spécifique dans le massif des Hautes Corbières. Le 25 juillet un cliché a permis de découvrir que cet oiseau avait lui aussi été victime d’une amputation de la quasi-totalité du doigt externe à la patte droite.

Observé régulièrement depuis, cette amputation bien cicatrisée ne semble pas avoir de conséquences pour sa survie.

A ce jour aucune cause n’est en mesure d’expliquer ces amputations de façon certaine. Cependant parmi les causes possibles émises, celle résultant d’altercations entre congénères ou avec des Aigles royaux semble la plus probable étant donné le degré de violence qu’elles peuvent atteindre.

Ces 2 cas ont été constatés sur un front de colonisations de l’espèce ou les interactions entre congénères erratiques à la recherche de territoire sont probablement sous estimées, et que ces oiseaux sont aussi exposés à de possibles interactions musclées avec les couples d’Aigles royaux en place.

Partager :