Life Gypconnect

C’est confirmé, Calandreto est en vie !

Publié le jeudi 6 juin 2019 - modifie le lundi 17 juin 2019

Calandreto, Gypaète barbu lâché dans les Grands Causses en 2017, parcourait de nouveau les Pyrénées du côté espagnol à la fin du mois de mai, après être revenu dans les Grands Causses fin 2018. Mais l’inquiétude s’est installée car depuis le 19 mai, les données transmises par la balise GPS de l’oiseau indiquaient qu’il était immobile...

La Vulture Conservation Foundation (VCF) et les gardes espagnols en Aragon sont entrés en contact afin de mener des recherches. Le site sur lequel la balise avait émis les derniers signaux était difficile d’accès, et la mauvaise météo rendait d’autant plus ardue la prospection de la zone.
L’équipe espagnole a finalement pu se rendre sur le secteur et, après plusieurs sessions de recherches, l’émetteur de Calandreto a été retrouvé le 30 mai.
Aucune trace de l’oiseau lui-même n’ayant été trouvée, on pouvait penser qu’il avait juste perdu son émetteur et qu’il allait bien.

Bonne nouvelle ! Calandreto a été observé le 1er juin !
Après un premier examen, il semblerait qu’un des liens de l’émetteur ait lâché (cependant plus tôt que prévu, puisqu’il se rompt en général vers cinq ans de vie).

Les oiseaux sont souvent en contact lors des interactions entre gypaètes sur les sites de nourrissage en Aragon. Il est possible que cela ait pu provoquer une détérioration plus rapide des matériaux.
Il s’agit du secteur où Calandreto a déjà passé beaucoup de temps l’an dernier, il est donc possible qu’il y reste encore cet été.

Ouvrons l’œil et soyons vigilants pour la suite !

Partager :