Life Gypconnect

Chute mortelle de l’un des quatre gypaètes relâchés dans les Grands Causses

Publié le mardi 30 juillet 2019

Ce troisième "malaise" lui a été fatal. Samedi 20 juillet, à la plus grande tristesse de toute l’équipe, Monna a chuté de la falaise où elle était posée.

Le comportement de l’oiseau était très préoccupant le 29 juin et le 10 juillet. Il avait en effet montré des signes de perte d’équilibre entrainant sa chute depuis la plateforme du site de lâcher. Toutefois l’oiseau semblait rapidement recouvrait ses esprits et s’envolait à nouveau empêchant les surveillants de le capturer pour faire des analyses.

Les équipes du LIFE Gypconnect ont pu rapatrier le corps de Monna. Une autopsie est en cours.

Les nouvelles des trois autres gypaètes

Lausa est toujours aussi territoriale et défend farouchement son périmètre d’alimentation face aux éventuels intrus.

Cévennes quant à lui persiste dans ses multiples prouesses de vol, exécutant toujours de superbes loopings.

Europe, plus aventureux, explore le vaste monde. Il s’est aventuré jusqu’au Nord Aveyron (le plateau du Larzac et le secteur de Mende) allant ainsi de plus en plus loin.

Adonis, Layrou et Arcana passent toujours régulièrement sur le site. Arcana a pris l’habitude de chiper quelques morceaux de repas déposés pour les plus jeunes.

Quatre surveillants des gypaètons ont fini leur mission. Les équipes du LIFE Gypconnect les remercient chaleureusement pour leur implication et leur sérieux dans le suivi. La surveillance continue avec une équipe plus restreinte mais bien présente.

Partager :