Life Gypconnect

Des nouvelles des cinq gypaètes présents dans les Grands Causses

Publié le vendredi 21 juin 2019

Europe continu ses longs vols maîtrisés. Il suit régulièrement les vautours et explore de plus en plus le Causse.
Les deux femelles, Lausa et Monna font preuve de moins d’aisance que leur aîné. Si la première semble plutôt bien contrôler son vol, c’est l’atterrissage qui reste compliqué : il n’est pas rare d’assister à des scènes cocasses pouvant figurer dans les meilleurs bêtisiers animaliers.
Monna hésite encore à voler et réalise seulement des vols courts, elle poursuit son apprentissage.
Les deux jeunes lâchés début juin continuent leur progression. Buisson, qui présente une boiterie de la patte gauche, rassure par son activité. Il utilise de plus en plus cette patte pour s’alimenter. Cévennes est un poil plus discret mais montre parfois du caractère en repoussant les vautours fauves venus essayer de récupérer de la nourriture à la vire.

A ce jour nous ne pouvons que nous réjouir de la chance d’avoir pu accueillir 5 individus cette année qui semblent s’adapter rapidement et dont nous suivons l’évolution au quotidien avec le plus grand soin.

Consultez notre article précédent : Europe, Lausa et Monna ont pris leur envol

Partager :