Life Gypconnect

Des nouvelles au 10 juillet 2019 des cinq gypaètes présents dans les Grands Causses

Publié le mercredi 10 juillet 2019

Les trois jeunes volants continuent leur progression.

Europe, qui montre beaucoup d’aisance, s’autorise régulièrement des escapades dans la vallée. Il s’absente de plus en plus régulièrement de la vire. Il semblerait qu’il repère dès à présent les placettes d’équarrissage. Il reste très proche de ses deux compères.
Lausa s’améliore de plus en plus sur les atterrissages et effectue des distances plus longues, elle commence à chasser les Vautours fauves un peu trop curieux ! Elle s’approprie chaque jour un peu plus le site qu’elle continue de survoler et de défendre.
Monna enfin, qui se contentait de tout petits vols, s’est bien entrainée et commence enfin à prospecter sa nourriture plus loin. Elle chasse même Arcana lorsque celle-ci s’approche de trop près !
Du côté de Buisson et Cévennes, la canicule a poussé les jeunes gypaètes à avoir une activité minimum et faire de longues siestes. Au matin du 2 juillet dernier Buisson à pris son envol sous le regard attentif de Cévennes qui l’imita quelques heures plus tard. Les premiers vols hésitants et courts se sont soldés par des atterrissages non maîtrisés, que nos jeunes gypaètes amélioreront au fil des jours.
Europe semble accepter la présence des deux jeunes mâles à ses côtés.
Layrou et Adonis passent de plus en plus de temps près de la vire, par curiosité ou pour prendre un os. Nous avons par ailleurs observé des interactions plus ou moins musclées avec les jeunes, en particulier avec Europe, qui défend vaillamment "son" nouveau territoire !

Partager :