Life Gypconnect

Mison de retour dans les Baronnies !

Publié le vendredi 22 janvier 2021

L’année 2021 commence de la meilleure des manières pour le suivi des Gypaètes dans les Baronnies.

Nous avons eu la chance d’identifier Mison, femelle née en nature dans les Alpes Suisses en 2017. Mison a connu des débuts difficiles, puisqu’elle a chuté du nid avant de savoir voler. Blessée en tombant au sol, elle a eu la chance d’être secourue par un observateur de la Fondation Pro Gypaète. Transférée dans le centre de soins pour faune sauvage de Goldau (Suisse), elle a été soignée et lorsque son état a permis de la relâcher en nature, la fondation a proposé de la relâcher dans les Baronnies à l’automne, cette saison étant plus compliquée dans les grandes Alpes pour un jeune oiseau n’ayant pas eu le temps de découvrir son territoire en été.

Libérée en octobre 2017, suivie par les observateurs de Vautours en Baronnies, elle s’est progressivement adaptée à évoluer en nature. Elle n’avait plus été observée dans les Baronnies depuis mars 2019, mais continuait d’être suivie grâce à sa balise GPS. Cette dernière n’émettant plus de données depuis octobre dernier, c’est avec surprise et joie que nous avons vu revenir Mison dans les Baronnies en ce début d’année, identifiée grâce à ses bagues.

Elle rejoint donc la « colonie » de Gypaètes qui fréquente ces derniers jours le massif, avec au moins 8 individus identifiés :

  • Volcaire, lâché en 2016
  • Clapas lâché en 2018
  • Mison lâchée en 2017
  • Mistral, lâché dans le Vercors en 2019
  • Pamela lâchée en 2018
  • Gerlinde, lâchée dans le Vercors en 2013
  • Angèle, lâché en 2020
  • Et 1 immature sans marques, très certainement né en nature en 2019.

Partager :