Life Gypconnect

Parpaillou retrouvé mort par nos surveillants

Publié le mardi 11 mai 2021

Une bien mauvaise nouvelle endeuille le début de la saison 2021 des Gypaètes dans les Grands Causses.

En effet, Parpaillou, le plus âgé des deux mâles originaires d’Autriche, a été retrouvé mort il y a quelques jours par nos surveillants, dans la vire où il avait été déposé.

Il a malheureusement été victime d’une blessure causée par un prédateur carnivore.
Il s’agit d’une interaction survenue alors que l’animal s’introduisait sans doute dans la vire pour venir se nourrir d’os déposés pour les oiseaux.

L’autopsie, réalisée par Florence Roque, a confirmé que Parpaillou présentait des traces de morsures au niveau du cou et d’une patte. Il s’agirait d’un Renard ou d’un mustélidé, l’intervention d’un chien est exclue.

Cette autopsie a également révélé que Parpaillou souffrait de problèmes de foie importants, témoignant de problèmes métaboliques ou alimentaires. Le prédateur aguerri a sans doute repéré cet oiseau peu vif, avec de possibles troubles du système nerveux central (en conséquence de ses problèmes au foie).

Cet évènement nous montre que nous pouvons également être confrontés à des aléas d’origine non anthropique au cours d’un tel programme de réintroduction.
Depuis cette attaque :
- le grillage de protection a été vérifié,
- un répulsif à base de moutarde est appliqué chaque jour autour de la cavité,
- une clôture électrifiée supplémentaire a été installée,
- quelques os son déposés à l’extérieur du site afin de détourner l’attention du prédateur et d’éviter les intrusions
- des pièges photos ont été installés

Partager :