Life Gypconnect

Les objectifs du programme

Conduit avec la Vulture Conservation Foundation (VCF) dans le cadre du programme européen sur les espèces en danger (EEP) mis en œuvre au niveau international sous la responsabilité de l’Association européenne des zoos et des aquariums (EAZA), le LIFE GYPCONNECT figure comme une priorité stratégique de la VCF (cf. Bearded vulture Alpine Reintroduction Project - Release rationale and strategy 2014-2016) et intervient en cohérence avec les différents programmes européens (mis en œuvre dès 1974) qui visent à la sauvegarde du Gypaète barbu et à la reconquête des territoires où il a disparu.

Grâce à ces programmes, la population française de Gypaètes barbus est en cours de restauration avec 9 couples dans les Alpes françaises, 40 couples dans les Pyrénées françaises et 5 couples en Corse en 2015. Toutefois le suivi des oiseaux révèle qu’il n’y a pas ou peu de mouvements de Gypaètes entre les Alpes et les Pyrénées.

Le programme LIFE GYPCONNECT monté en faveur du Gypaète barbu a pour objectifs principaux de :

  • Renforcer la population du Gypaète barbu par la création de nouveaux noyaux de population dans la Drôme et le Massif Central ;
  • Favoriser des mouvements d’oiseaux depuis ces noyaux de population entre les Alpes et les Pyrénées et plus largement rétablir l’existence d’une continuité entre les populations de l’espèce d’Europe Centrale et Méridionale (afin de restaurer une véritable métapopulation européenne de l’espèce).

Le LIFE GYPCONNECT prévoit ainsi différentes actions permettant le renforcement de la population de Gypaètes barbus (Gypaetus barbatus) et le rétablissement d’échanges entre ses différents noyaux de populations des Alpes aux Pyrénées. Pour cela, il repose sur des programmes de réintroduction en cours dans les Préalpes (Drôme) et le Massif-central (Lozère, Aveyron, Gard, Hérault) et un meilleur accès aux ressources alimentaires dans la partie orientale des Pyrénées (Aude).

Aussi, la conduite des programmes de réintroduction dans le département de la Drôme et dans le Massif-Central (Lozère, Aveyron, Gard) doit permettre l’existence d’échanges entre les oiseaux des Alpes et des Pyrénées et donc contribuer plus globalement à l’existence d’une continuité entre les populations de l’espèce d’Europe Centrale et Méridionale.

Le programme LIFE GYPCONNECT constitue donc un atout indéniable pour permettre de dynamiser la recolonisation par le gypaète de son aire endémique de distribution. Tant du point de vue de sa dynamique de population que de sa diversité génétique et de sa probabilité de pérennité, ce projet constitue une importance considérable pour la restauration du Gypaète barbu en Europe.

Toutes les versions de cet article :

Partager :